Avis public

Les pochettes buccales de nicotine non autorisées peuvent poser des risques graves pour la santé

Dernière mise à jour

Résumé

Produit
Pochettes buccales de nicotine (placées entre la gencive et la joue), également appelées pochettes de nicotine sans tabac et pochettes de nicotine par voie orale.
Problème
Produits de santé - Produits non homologués
Ce qu’il faut faire

N’utilisez pas les pochettes buccales de nicotine non autorisées.

Produits visés

Pochettes buccales de nicotine non autorisées

Problème

MISE À JOUR – 21 juillet 2023 : Depuis la publication de cet avis, Santé Canada a autorisé une pochette buccale de nicotine sans tabac (4 mg de nicotine par dose) comme thérapie de remplacement de la nicotine chez les 18 ans et plus. Avant d'autoriser un produit, Santé Canada en évalue l'innocuité, l'efficacité et la qualité pour s'assurer que les avantages l'emportent sur les risques. Les renseignements ci-dessous en matière d'innocuité continuent de s'appliquer aux pochettes buccales de nicotine non autorisées. Lisez l'étiquette des produits de santé pour vérifier si Santé Canada en a autorisé la vente. Les produits autorisés ont un code d'identification numérique de huit chiffres, soit un numéro d'identification du médicament (DIN) ou un numéro de produit naturel (NPN). Vous pouvez aussi vérifier si la vente des produits a été autorisée en effectuant une recherche dans la Base de données sur les produits pharmaceutiques et dans la Base de données sur les produits de santé naturels homologués de Santé Canada.

Avis original (2 novembre 2020) :

Santé Canada avise les Canadiens que les pochettes buccales de nicotine (également appelées pochettes de nicotine sans tabac et pochettes de nicotine par voie orale) ne sont pas autorisées au Canada. Cela signifie que Santé Canada n'en a pas évalué la sécurité, l'efficacité et la qualité.

Les produits de santé non autorisés peuvent présenter un certain nombre de risques graves pour la santé. Par exemple, les pochettes buccales de nicotine non autorisées peuvent renfermer des quantités de nicotine dépassant les niveaux sécuritaires ou d'autres ingrédients non indiqués sur l'étiquette du produit. L'utilisation de produits composés d'ingrédients inconnus augmente le risque de réactions allergiques ou indésirables graves, ou d'interaction avec d'autres médicaments et aliments.

La nicotine est une substance très toxique qui crée une dépendance. Elle peut, en quantités excessives, donner lieu à une intoxication aiguë, occasionnant une insuffisance respiratoire et la mort. La consommation simultanée de nombreux produits contenant de la nicotine, y compris des produits thérapeutiques de remplacement de la nicotine, ou de varénicline (un médicament prescrit pour cesser de fumer), risque d'entraîner une augmentation des effets néfastes de la nicotine. Les symptômes d'une surdose de nicotine incluent des nausées, des vomissements, des troubles gastriques, de la fatigue, des maux de tête intenses, des étourdissements, de graves brûlures d'estomac, des sueurs froides, une vision trouble, de la faiblesse, des évanouissements, de la confusion mentale, un rythme cardiaque irrégulier, des palpitations et des douleurs thoraciques. Les effets secondaires les plus courants des produits contenant de la nicotine sont la constipation, la sécheresse de la bouche, la nervosité, les maux de tête, l'indigestion et les troubles du sommeil.

Personne ne devrait utiliser les pochettes buccales de nicotine, en particulier quiconque est hypersensible à la nicotine, n'a jamais fumé ou ne fume qu'à l'occasion, a moins de 18 ans, est enceinte ou allaite et a souffert récemment de problèmes cardiaques (y compris d'un infarctus, d'angine et d'arythmie) ou d'un accident vasculaire cérébral. Les produits contenant de la nicotine devraient être conservés en tout temps hors de la portée des enfants.

Une pochette buccale de nicotine est classée comme drogue selon la Loi sur les aliments et drogues. D'après la quantité de nicotine qu'elle fournit, elle est considérée comme drogue sur ordonnance (si elle libère plus de 4 mg de nicotine par dose) ou produit de santé naturel (si elle libère 4 mg ou moins de nicotine par dose). Santé Canada doit autoriser la mise en marché de toutes les pochettes buccales de nicotine avant que celles-ci puissent être vendues légalement au Canada.

Ce que vous devriez faire

  • N’utilisez pas les pochettes buccales de nicotine non autorisées.
  • Lisez l'étiquette des produits de santé pour vérifier si Santé Canada en a autorisé la vente. Les produits homologués ont un code d'identification numérique de huit chiffres, soit un numéro d'identification du médicament (DIN) ou un numéro de produit naturel (NPN). Vous pouvez aussi vérifier si la vente des produits a été autorisée en effectuant une recherche dans la Base de données sur les produits pharmaceutiques et dans la Base de données sur les produits de santé naturels homologués de Santé Canada.
  • Si vous constatez des symptômes ou des effets secondaires inhabituels qui pourraient être associés à ces produits, communiquez avec votre fournisseur de soins de santé.
  • Signalez les effets indésirables et transmettez les plaintes concernant les produits de santé à Santé Canada.

Renseignements supplémentaires

Détails
Date de publication originale :
Type d’avis ou de rappel
Avis public
Catégorie
Produits de santé - Médicaments
Entreprises
Publié par
Santé Canada
Auditoire
Numéro d’identification
RA-73980
Demandes des médias et du public

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

613-957-2991
1-866 225-0709
hcinfo.infosc@canada.ca